Moneo : fin du service du porte monnaie électronique

Peu utilisé, non sans contrainte et obsolète depuis l’arrivée du paiement sans contact, Moneo deviendra d’ici peu inutilisable.

Moneo, porte-monnaie électronique des banques françaises entré en service en 1999, va s’arrêter faute d’utilisateurs suffisants.

Plusieurs banques avaient déjà anticipé cette fin : le Crédit Mutuel, HSBC et le Crédit Agricole ont signalé à leurs clients la fin de l’outil.

Les détenteurs de crédits sur ce service sont invités à solder leur compte : les remboursements peuvent s’effectuer dans les banques ou aux bornes Moneo.

Moneo
Moneo

Moneo, qu’est ce que c’était ?

L’objectif était de remplacer la monnaie pour les achats du quotidien, comme le pain ou les petites courses de moins de 30€.

Moneo a t’il vraiment décollé ?

Seuls quelques milliers de personnes s’en servaient en France. Le système avait été relancé en 2005 pour les paiements des parcmètres et des universités.
Or, depuis deux ans, les parcmètres ont abandonné cette solution. Le marché des universités ayant été remporté par la PBCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne), le groupe met en avant Izly, carte de paiement lié à la carte d’étudiant ou à son téléphone, disponible pour tous les campus en 2016. Les 45.000 détenteurs des titres restaurants Moneo Resto se sont pas concernés.

Les contraintes de Monéo

Le service Monéo était disponible soit en parallèle de la CB soit via un carte à part.
L’utilisateur devait pour l’utiliser ajouter du crédit sur sa carte. Pour une utilisation intensive, cela était vite contraignant.
De plus, le commerçant devait verser une commission à la banque, bien sûr inexistante pour les montants en espèce.

Moneo, obsolète à cause du paiement sans contact

Le paiement sans contact généralisé sur les nouvelles cartes signe la mort de Moneo.
Sans rechargement, sans contact ou insertion dans un lecteur, sans code à composer, son utilisation est plus simple et plus rapide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *