Occupied : la nouvelle série qui va vous scotcher

La série d’anticipation Occupied diffusée sur Arte se veut audacieuse et a quelques arguments pour convaincre : une réflexion autour du rôle de citoyen et de la passivité, un rythme prenant, une qualité scandinave…


Diffusée le jeudi soir, Occupied est une o-production internationale en dix épisodes imaginée par le maître du polar Jo Nesbø.

Occupied

Pitch de la série Occupied

Et si la Norvège était occupée ? La raison ? La Norvège a décidé dans une période future de tourner la page du pétrole en priorisant les énergies renouvelables. La Russie voisine, avec le soutien de l’Europe, prend le contrôle des champs pétroliers et par extension du pays entier.

Dès lors, une question se pose aux citoyens : rester passifs ou non ?

Jo Nesbo a eu cette idée en s’inspirant de l’histoire familiale durant la Seconde Guerre Mondiale. Les personnages ont alors à choisir entre pragmatisme et idéalisme. Vous le voyez, ce scénario ambitieux ne respecte pas la tendance actuelle des séries où l’histoire d’amour est centrale.

Un tournage marqué par le conflit ukrainien

Le scénario se voulait être réaliste. Il l’a été d’autant plus qu’au début du tournage, le conflit en Ukraine débuta. Bien que cette série soit une fiction, les références à la réalité sont nombreuses.

Une série qui fait débat

Notamment en Norvège bien sûr, où vit une communauté de 70 000 russes. En Russie également, la série et son scénario ne sont guère appréciés et elle a peu de chance d’être diffusée dans ce pays.

La série a pour ambition au delà de divertir le téléspectateur de le faire réfléchir sur ce qu’il ferait dans pareille situation.

Les auteurs font d’ailleurs remarqué de lors des situations d’occupation, la population cherche à éviter le conflit. Une minorité se lève vraiment pour prendre les armes.

Sommes-nous tous prêt pour sauver la liberté ? Même si l’on a un travail, une famille, etc…

Rendez vous sur Arte pour découvrir Occupied.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *