Patrick Drahi part à la conquête des Etats-Unis

La holding de Numericable-SFR veut consolider le marché du câble américain pour profiter des fortes marges du marché américain et profiter de la vague actuelle de concentration des acteurs.

Ce matin, Patrick Drahi a annoncé le rachat de Cablevision pour près de 18 milliards de dollars. Il s’agit là du second achat sur le marché US après le rachat au printemps dernier de 70% de Suddenlink, septième cablo-opérateur US.

Cette réunion d’acteurs américain se place désormais à la 4ème place du marché aux Etats-Unis.

Un équilibre des actifs du groupe est prévu entre l’Europe et les Etats-Unis. La prévision du groupe pour fin 2015 est de tirer 15% de ses revenus aux USA.

Le groupe actuel va aujourd’hui de la Belgique, en passant par le Luxembourg, en Suisse, au Portugal, en passant par l’Asie, Israël et la République Dominicaine.

Altice: un groupe fondé grâce au  rachat par endettement

Depuis une quinzaine d’années, la holding achète des cablo-opérateurs en empruntant et rembourse ensuite la somme par les bénéfices des acquisitions. Sauf que cela entraîne des fortes réductions de coûts au sein de la société acquise et chez leur fournisseur.

Les opportunités du marché américain

Depuis plusieurs mois, les opérateurs américains fusionnent entre eux. CharterCommunications, n°3 du domaine achète actuellement le n°2 Time Warner Cable. Le numéro 1, Comcast, de part sa position ne peut acheter sans limite.

Ainsi, Altice lorgne encore sur Verizon, dont sa valeur est estimée à 34 Mds $, mais aussi Cox Communications ou Mediacom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *