Problème d’audition, l’autre mal du siècle

Problème d’audition et pertes auditives : c’est en fait le lien social essentiel qui nous permet de conserver un contact fort et permanent avec notre environnement, qui s’émousse.
C’est notre intégration dans le tissu social qui s’en va. Il est donc préférable d’avoir plutôt trop de réactivité que pas assez pour apporter une solutions adéquate.

À l’inverse de ce que l’on aurait tendance à croire, ce n’est pas seulement une maladie des personnes à la retraite ou qui s’en approche.
En effet, sur les plus de 6 millions de personnes identifiées comme ayant une baisse d’acuité auditive ou de la qualité de l’audition, au moins deux millions d’entre elles ont moins de 55 ans.
C’est bien entendu un problème qui s’impose avec l’âge, mais c’est un mal qui n’attend pas le nombre des années.
Les jeunes sont aussi concernés.

Qu’est ce qu’une perte d’audition et pourquoi ?

  • La modification du signal perçu par une personne.
  • Cela varie de zéro (audition normale) à plus de 90 dB (pertes sévères) et une éventuellement des pertes de sensibilité dans certaines fréquences.

De nombreuses raisons peuvent donner ces résultats :

  • Des problèmes de conduction du bruit (tympan, oreille moyenne).
  • De transmission des informations (oreille interne, lésion nerveuse)
  • ou un mélange des deux.
  • Elle peut concerner une oreille et par l’autre.

Problèmes d'audition

Les causes sont diverses :

  • Traumatismes sonores : musique trop forte, trop souvent, trop longtemps, armes à feu, etc.
  • Traumatismes physiques : blessures, accident vasculaire cérébral, etc.
  • Maladies : otite, oreillons, etc.
  • Absorption de médicaments ou de substances chimiques diverses :  effets secondaires non désirés de traitements.

Problème d’audition et d’oreille : est-ce grave docteur ?

Que vous vous en rendiez compte par vous-même ou que l’un de vos proches attire votre attention, il est important de réagir rapidement. C’est la plupart du temps un phénomène sournois qu’on a tendance à ne pas voiloir prendre en compte. Une chose est sûre : il faut absolument éviter que la perte auditive ne s’installe progressivement et définitivement.

Quand la perte est installée, il est difficile et long de réapprendre à l’oreille, même en l’équipant d’un appareillage externe, à entendre et à comprendre tous les bruits, les sons si nécessaires à nos existences.

Testez l’ampleur des pertes auditives.

Si vous constatez que vous subissez une certaine dégradation de votre audition :

  • Vous parlez plus fort.
  • Vous faites répéter les gens.
  • Vous avez du mal à comprendre ce que l’on vous dit dans un environnement bruyant.
  • etc …

Vous allez devoir rencontrer un spécialiste qui évaluera le problème, le quantifiera au travers d’un test d’audition complet.
À cette occasion, il essaiera de comprendre avec vous les raisons de ces pertes et s’il existe des solutions. Il définira pour vous la prothèse auditive adaptée si le temps est venu de s’y résoudre, d’y penser.

Prothèse auditive : de nombreuses offres adaptées à vos besoins et à vos moyens.

Bien que dominé par deux acteurs principaux :

de nombreux prétendants montrent le bout deu nez :

Malgré la crise qui, certes, a eu des répercussions sur les volumes des ventes ces dernières années, le vieillissement de la population couplé à l’augmentation des nuisances sonores en font un marché avec une croissance potentielle certaine.

Les offres sont diversifiées, couvrant les besoins du bas au haut de gamme en fonction des dimensions des prothèses, des performances souhaitées, des moyens financiers disponibles.

Depuis les premières prothèses auditives qui ont fait leur apparition, il y a quelques dizaines d’années, les technologies disponibles ont permis de faire d’énormes progrès en matière de miniaturisation, d’esthétique.

Etre équipé de moyens auditifs adaptés n’est plus synonyme d’excroissances volumineuses sur vos oreilles. Les barrières psychologiques à s’équiper sautent, aidées par la miniaturisation et la meilleure discrétion des dispositifs proposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *