Protéger ses oreilles

Protéger ses oreilles, une nécessité

Protéger ses oreilles, se protéger du bruit, de ses effets négatifs et éviter des problèmes prématurés de perte d’audition est quelque chose qui concerne chacun d’entre nous, quel que soit son âge, l’âge de ses oreilles. Avec les bruits auxquels nous sommes de nos jours soumis, il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir la cinquantaine pour voir la qualité de son audition baisser. Près de 40 % des personnes concernées ont moins que cet âge.

Se protéger du bruit, c’est notre qualité de vie qui en dépend.

L’audition et un sens important dans notre rapport à l’autre, dans notre perception de l’environnement, du monde extérieur et de ses dangers, dans nos échanges avec nos semblables.

Il ne faut pas oublier qu’une fois endommagées nos oreilles ne se répareront sans doute pas que ce soit toutes seules ou par une aide médicale extérieure. Dans la majorité des cas,  il n’y a pas de retour en arrière possible, juste des moyens onéreux de compenser en partie ces manques.

C’est pourquoi, il est nettement souhaitable de se protéger en fonction des menaces auxquelles notre oreille doit faire face, plutôt que de compenser par des prothèses auditives cette perte de l’un de nos sens essentiels.

Pertes auditives, les causes possibles

La dégradation de l’audition peut résulter d’une grand nombre de raisons.

Elle peut résulter d’un environnement professionnel particulièrement bruyant auquel on a du mal à se soustraire, de loisirs où l’on se trouve soumis à des sources sonores fortes et dynamiques (concerts, écoute de musique avec un baladeur,…), d’effets secondaires de maladies (otites, …), de traumatismes, d’accidents, d’un vieillissement normal ou prématuré (hyperacousie), ..

Avez-vous une audition dégradée ?

Des acouphènes ? Des difficultés à comprendre vos interlocuteurs en environnement bruyants ? Une tendance à faire répéter ? Alors, il est temps de prendre rendez-vous avec votre spécialiste, si vous ne l’avez déjà fait, pour voir avec ce qui peut être fait.

Les risques ne sont pas simplement qu’auditifs. Les doubles possibles peuvent aussi être d’ordre psychologiques (anxiété, dépression, stress, irritabilité, insomnie, troubles du sommeil, fatigue, perte de concentration, ..) voire physiques (effets sur le système cardio-vasculaire, risques d’accidents)

Mais avant d’en arriver là, une bonne idée serait de protéger vos oreilles.

 Protéger ses oreilles, protéger son audition : comment ?

Comme on peut s’en douter le type de protection sera différent suivant que l’on parle

  • du travail ou des loisirs,
  • des niveaux sonores qui peuvent être atteints,
  • des durées durant lesquelles s’exercent ces stress
  • des caractéristiques sonores : fréquences, puissances
Protéger ses oreilles
Protéger ses oreilles

Il existe des moyens adaptables à chaque circonstance :

  • Il n’y a pas de honte à porter des bouchons d’oreilles lors un concert, dans une discothèque, lors de tout événement bruyant.
  • Ils peuvent être réutilisables ou vous équiper de façon ponctuelle.
  • Les serre-tête à coquilles sont plutôt utilisés dans le monde du travail, sur les chantiers. Ils demandent à être régulièrement entretenus et certains composants changés pour ne perdre en qualité.
  • Certains comportent des filtres actifs ou passifs pour répondre à des dangers précis et améliorer leur efficacité.
  • Et quand cela devient vraiment dangereux, il est possible de mettre en œuvre une double protection : bouchons plus casque serre-tête.

Des entreprises sont spécialisées dans la fabrication, la commercialisation et la distribution de ces produits.

Un conseil pour garder de bonnes oreilles.

Même en vous protégeant comme il le faut, pensez à accorder des pauses à vos oreilles. Il ne vous viendrait pas à l’idée de monter et descendre d’un étage sans arrêt pendant 24 heures, vos muscles ne le supporteraient et ils ne tiendraient  sans doute pas la distance.

Pourquoi vos oreilles devraient-elles subir un effort similaire ? Sachez leur donner du repos et leur accorder leur part de silence. Elles vous remercieront longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *