Archives pour la catégorie Santé

Stopper la cigarette, sa consommation régulière

Stopper le tabac est bien dans l’air du temps. De plus en plus de personnes veulent, souhaitent stopper leur consommation de cigarettes ou de tabac, pour les amateurs de pipes et de cigares.

Que l’on soit petit ou gros consommateur de paquets de cigarettes, ou même fumeurs occasionnels, il est venu le temps de s’interroger sur ce geste qui semblait pourtant banal, il y a encore quelques dizaines d’années.

La tendance n’est plus du tout aux cow-boys, les poumons pleins de fumée, chevauchant et toussotant dans les vertes prairies. Le héros a perdu de sa superbe.

C’est même totalement l’inverse qui se dessine. Les lieux où il devient totalement interdit de fumer de fait ou par la loi, sont de plus en plus nombreux. Les entreprises, les lieux publics, et récemment les jardins publics, entrent dans ces catégories.

Et si on en croit, ce qu’il se passe de l’autre côté de l’Atlantique, les non-fumeurs ont pris la vague.
Au delà de ce que certains pourraient appeler un effet de mode, les raisons d’arrêter de fumer sont multiples.

De nombreuses raisons peuvent vous amener à décider de stopper la cigarette, d’arrêter de fumer.

Ne nous voilons pas la face, les augmentations de prix dont nous ont gratifié nos gouvernants ces dernières années, sont pour beaucoup, une raison suffisante pour dire :  » je veux arrêter de fumer ». Face aux risques sanitaires, c’est un levier fort qui a permis de réduire significativement, même si on tient compte des importations parallèles, la dépendance d’une bonne partie de nos concitoyens.

Mais à côté de ce problème prix, il y a tout simplement des raisons santé. Car, comme le confirme les statistiques, pour un fumeur sur deux, cela se termine en général assez mal.

Sans en arriver là, les conséquences pour la santé ne sont pas négligeables :

  • Essoufflements et plus ou moins grandes difficultés pour accomplir la moindre tâche physique. Cela commence
  • Les risques que l’on fait courir assez proche. Et en particulier, aux enfants à naître et à ceux dont nous avons la charge : beaucoup couples vont décider d’arrêter de fumer lors de grossesses
  • Le vieillissement de la peau, les rides, le teint, et toutes les atteintes au système digestif.
  • L’état de dépendance dans lequel nous pousse la cigarette.
  • Et, bien entendu, toutes les variétés de cancers que génère à terme la consommation au quotidien du tabac.
Arrêter la cigarette
Stopper la cigarette et sa consommation régulière et enfin arrêter de fumer

Pour arrêter de fumer, deux éléments essentiels : l’envie et la volonté.

Fumer est un geste addictif, une mauvaise habitude, une dépendance, qu’il n’est pas évident de faire cesser instantanément. Avant toute chose, une forte envie, une véritable volonté de mettre fin à une habitude aux conséquences néfastes, sont nécessaires.

On peut échouer, c’est un risque, mais il faut partir avec l’idée que l’on va gagner, que l’on va y arriver, que l’on va mettre tout en œuvre pour y parvenir.

Méthode pour arrêter de fumer, comment mettre fin à sa consommation de tabac, conseils pour arrêter de fumer.

On peut choisir de se faire aider pour arrêter de fumer ou de le faire seul, c’est une question personnelle. La plupart du temps, parce qu’il y a des risques de prise de poids, de sautes d’humeur, …, il est souvent recommandé de faire appel à un spécialiste, voire un médecin pour se faire accompagner tout au long du processus. Cela permet de trouver une oreille grande ouverte lors des périodes de doute, des moments difficiles.

Pour la plupart, il est impensable d’arrêter de fumer de façon progressive. Le stress, les contraintes, sont trop forts et les chances de reprendre sont loin d’être négligeables. Arrêter d’un seul coup, d’un seul, présente la meilleure façon constructive de gérer ce moment.

  • Certains veulent remplacer la cigarette par une cigarette électronique. C’est une solution qui peut constituer une alternative, mais qui peut aussi donner l’impression de remplacer une habitude coûteuse par une autre.
  • Les gommes, les patchs pour arrêter de fumer, l’homéopathie, fournissent des solutions reconnues,
  • L’acupuncture, l’hypnose, sont des méthodes qui permettent d’accompagner, d’aider dans sa décision,

Arrêter de fumer et après.

Une fois passé la période de sevrage, que l’on choisisse d’y faire face de façon progressive ou de façon rapide, ce sont les habitudes de vie,  les automatismes, les associations faites par chacun avec la consommation de cigarettes contre lesquelles il est le plus difficile de lutter, de venir à bout. Il faut savoir que cela prendra un peu de temps. Le tabagisme n’est pas une mince affaire.

Il faudra en particulier éviter de remplacer une habitude par une autre et sans s’en rendre compte, prendre du poids, de se décourager.

Juste retour des choses, les bénéfices sont nombreux. Des économies, un cœur plus lent, une santé meilleure, un avenir dégagé, …que demander de plus ?

Les acouphènes, bruits et chuchotements

Les acouphènes : c’est quoi ?

Ce sont des sons plus ou moins graves, des souffles plus ou moins diffus, plus ou moins aigus, des bruits parasites, que l’on entend de manière passagère ou permanente qui produisent comme un écran sonore entre vous et le monde extérieur.
Prenons un exemple, vous venez d’assister à un concert de musique rock ou autre, quelque chose d’un peu bruyant, d’un peu fort et même certainement beaucoup trop fort, un spectacle sonore où on a eu à tendance à confondre, qualité de la musique et quantité des décibels envoyés vers les spectateurs.

A la fin du spectacle, vous quittez  les lieux, l’air de rien et là, surprise, une désagréable impression de souffle envahit vos oreilles. Vous avez l’impression d’entendre les bruits qui peuplent votre vie au travers d’une brume cotonneuse et désagréable
Si l’agression que vous avez fait subir à vos oreilles et à votre système auditif est ponctuelle, normalement les choses semblent se remettre en place dans les heures qui suivent. Par contre, si vous avez exagéré, que vous avez répété ce traitement énergique de trop nombreuses fois, à un moment donné la chose s’installe et les sons persistent, voir s’amplifient progressivement.
Et là, vous y êtes vous avez gagné des acouphènes pour remplir vos oreilles.

Acouphènes : causes et conséquences

Soyons clairs, les acouphènes correspondent à une réelle perte auditive. Elle peut être momentanée mais est bien souvent définitive et peut gagner en volume au cours du temps.

  • Ils peuvent apparaître avec l’âge, tout comme pour tout autre sens qui se dégrade avec le temps qui passe, et s’accompagnent normalement d’une perte d’audition. C’est un phénomène que l’on dira normal mais pas obligatoire.
  • Il y a les conséquences médicales : otites à répétition et ses suites possibles, tension artérielle trop élevée, effets secondaires de certains médicaments,…
  • Ils peuvent aussi apparaître après l’abus répétés de stress auditifs. On voit ces dernières années des jeunes qui viennent de plus en plus consulter pour ce type de soucis. Des musiques écoutées à des niveaux bien élevés lors de concerts, des lecteurs MP3 poussés au maximum, constituent quelques-unes des principales causes.
  • Il ne faut pas oublier les troubles consécutifs aux bruits en environnement professionnel.
chuchotements
Les acouphènes, bruits et chuchotements

On peut tenter de réduire les effets perturbant en jouant sur la consommation de boissons excitantes (thé, café, caféine, etc.), en passant à des boissons relaxantes comme certaines tisanes, etc.

Consulter un spécialiste vous permettra d’identifier et de traiter tout ou partie du phénomène et de stopper, voire de ralentir, la détérioration de votre audition.

La bonne nouvelle, quand rien ne peut être fait, c’est qu’il apparaît un certain phénomène d’habituation qui vous aide « à faire avec » II ne règle rien mais permet de mieux supporter.

Acouphènes : premières conclusions

  • Prévenir l’apparition des acouphènes reste bien le meilleur choix. Le fameux proverbe : « il vaut mieux prévenir que guérir », trouve là encore un champ d’application vrai.
  • Être vigilant face aux otites, aux troubles médicaux : des soins appropriés sont nécessaires pour éviter toute conséquence désastreuse.
  • Se protéger du bruit en utilisant des moyens appropriés (milieux professionnels) : bouchons d’oreilles, casques, etc.
  • Ne pas jouer avec le feu en se soumettant à des stress musicaux excessifs qui n’apportent rien : concerts, casques MP3, etc.

Peut-être qu’un jour, on trouvera le moyen comme pour une voiture, de remplacer vos oreilles usagées pour de nouvelles. Pour l’instant, rien n’existe à part quelques solutions pour partiellement compenser ce qui ne va pas.
Pas besoin d’en dire plus…

Protéger ses oreilles, une nécessité

Protéger ses oreilles, se protéger du bruit, de ses effets négatifs et éviter des problèmes prématurés de perte d’audition est quelque chose qui concerne chacun d’entre nous, quel que soit son âge, l’âge de ses oreilles. Avec les bruits auxquels nous sommes de nos jours soumis, il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir la cinquantaine pour voir la qualité de son audition baisser. Près de 40 % des personnes concernées ont moins que cet âge.

Se protéger du bruit, c’est notre qualité de vie qui en dépend.

L’audition et un sens important dans notre rapport à l’autre, dans notre perception de l’environnement, du monde extérieur et de ses dangers, dans nos échanges avec nos semblables.

Il ne faut pas oublier qu’une fois endommagées nos oreilles ne se répareront sans doute pas que ce soit toutes seules ou par une aide médicale extérieure. Dans la majorité des cas,  il n’y a pas de retour en arrière possible, juste des moyens onéreux de compenser en partie ces manques.

C’est pourquoi, il est nettement souhaitable de se protéger en fonction des menaces auxquelles notre oreille doit faire face, plutôt que de compenser par des prothèses auditives cette perte de l’un de nos sens essentiels.

Pertes auditives, les causes possibles

La dégradation de l’audition peut résulter d’une grand nombre de raisons.

Elle peut résulter d’un environnement professionnel particulièrement bruyant auquel on a du mal à se soustraire, de loisirs où l’on se trouve soumis à des sources sonores fortes et dynamiques (concerts, écoute de musique avec un baladeur,…), d’effets secondaires de maladies (otites, …), de traumatismes, d’accidents, d’un vieillissement normal ou prématuré (hyperacousie), ..

Avez-vous une audition dégradée ?

Des acouphènes ? Des difficultés à comprendre vos interlocuteurs en environnement bruyants ? Une tendance à faire répéter ? Alors, il est temps de prendre rendez-vous avec votre spécialiste, si vous ne l’avez déjà fait, pour voir avec ce qui peut être fait.

Les risques ne sont pas simplement qu’auditifs. Les doubles possibles peuvent aussi être d’ordre psychologiques (anxiété, dépression, stress, irritabilité, insomnie, troubles du sommeil, fatigue, perte de concentration, ..) voire physiques (effets sur le système cardio-vasculaire, risques d’accidents)

Mais avant d’en arriver là, une bonne idée serait de protéger vos oreilles.

 Protéger ses oreilles, protéger son audition : comment ?

Comme on peut s’en douter le type de protection sera différent suivant que l’on parle

  • du travail ou des loisirs,
  • des niveaux sonores qui peuvent être atteints,
  • des durées durant lesquelles s’exercent ces stress
  • des caractéristiques sonores : fréquences, puissances
Protéger ses oreilles
Protéger ses oreilles

Il existe des moyens adaptables à chaque circonstance :

  • Il n’y a pas de honte à porter des bouchons d’oreilles lors un concert, dans une discothèque, lors de tout événement bruyant.
  • Ils peuvent être réutilisables ou vous équiper de façon ponctuelle.
  • Les serre-tête à coquilles sont plutôt utilisés dans le monde du travail, sur les chantiers. Ils demandent à être régulièrement entretenus et certains composants changés pour ne perdre en qualité.
  • Certains comportent des filtres actifs ou passifs pour répondre à des dangers précis et améliorer leur efficacité.
  • Et quand cela devient vraiment dangereux, il est possible de mettre en œuvre une double protection : bouchons plus casque serre-tête.

Des entreprises sont spécialisées dans la fabrication, la commercialisation et la distribution de ces produits.

Un conseil pour garder de bonnes oreilles.

Même en vous protégeant comme il le faut, pensez à accorder des pauses à vos oreilles. Il ne vous viendrait pas à l’idée de monter et descendre d’un étage sans arrêt pendant 24 heures, vos muscles ne le supporteraient et ils ne tiendraient  sans doute pas la distance.

Pourquoi vos oreilles devraient-elles subir un effort similaire ? Sachez leur donner du repos et leur accorder leur part de silence. Elles vous remercieront longtemps.

Problème d’audition, l’autre mal du siècle

Problème d’audition et pertes auditives : c’est en fait le lien social essentiel qui nous permet de conserver un contact fort et permanent avec notre environnement, qui s’émousse.
C’est notre intégration dans le tissu social qui s’en va. Il est donc préférable d’avoir plutôt trop de réactivité que pas assez pour apporter une solutions adéquate.

À l’inverse de ce que l’on aurait tendance à croire, ce n’est pas seulement une maladie des personnes à la retraite ou qui s’en approche.
En effet, sur les plus de 6 millions de personnes identifiées comme ayant une baisse d’acuité auditive ou de la qualité de l’audition, au moins deux millions d’entre elles ont moins de 55 ans.
C’est bien entendu un problème qui s’impose avec l’âge, mais c’est un mal qui n’attend pas le nombre des années.
Les jeunes sont aussi concernés.

Qu’est ce qu’une perte d’audition et pourquoi ?

  • La modification du signal perçu par une personne.
  • Cela varie de zéro (audition normale) à plus de 90 dB (pertes sévères) et une éventuellement des pertes de sensibilité dans certaines fréquences.

De nombreuses raisons peuvent donner ces résultats :

  • Des problèmes de conduction du bruit (tympan, oreille moyenne).
  • De transmission des informations (oreille interne, lésion nerveuse)
  • ou un mélange des deux.
  • Elle peut concerner une oreille et par l’autre.

Problèmes d'audition

Les causes sont diverses :

  • Traumatismes sonores : musique trop forte, trop souvent, trop longtemps, armes à feu, etc.
  • Traumatismes physiques : blessures, accident vasculaire cérébral, etc.
  • Maladies : otite, oreillons, etc.
  • Absorption de médicaments ou de substances chimiques diverses :  effets secondaires non désirés de traitements.

Problème d’audition et d’oreille : est-ce grave docteur ?

Que vous vous en rendiez compte par vous-même ou que l’un de vos proches attire votre attention, il est important de réagir rapidement. C’est la plupart du temps un phénomène sournois qu’on a tendance à ne pas voiloir prendre en compte. Une chose est sûre : il faut absolument éviter que la perte auditive ne s’installe progressivement et définitivement.

Quand la perte est installée, il est difficile et long de réapprendre à l’oreille, même en l’équipant d’un appareillage externe, à entendre et à comprendre tous les bruits, les sons si nécessaires à nos existences.

Testez l’ampleur des pertes auditives.

Si vous constatez que vous subissez une certaine dégradation de votre audition :

  • Vous parlez plus fort.
  • Vous faites répéter les gens.
  • Vous avez du mal à comprendre ce que l’on vous dit dans un environnement bruyant.
  • etc …

Vous allez devoir rencontrer un spécialiste qui évaluera le problème, le quantifiera au travers d’un test d’audition complet.
À cette occasion, il essaiera de comprendre avec vous les raisons de ces pertes et s’il existe des solutions. Il définira pour vous la prothèse auditive adaptée si le temps est venu de s’y résoudre, d’y penser.

Prothèse auditive : de nombreuses offres adaptées à vos besoins et à vos moyens.

Bien que dominé par deux acteurs principaux :

de nombreux prétendants montrent le bout deu nez :

Malgré la crise qui, certes, a eu des répercussions sur les volumes des ventes ces dernières années, le vieillissement de la population couplé à l’augmentation des nuisances sonores en font un marché avec une croissance potentielle certaine.

Les offres sont diversifiées, couvrant les besoins du bas au haut de gamme en fonction des dimensions des prothèses, des performances souhaitées, des moyens financiers disponibles.

Depuis les premières prothèses auditives qui ont fait leur apparition, il y a quelques dizaines d’années, les technologies disponibles ont permis de faire d’énormes progrès en matière de miniaturisation, d’esthétique.

Etre équipé de moyens auditifs adaptés n’est plus synonyme d’excroissances volumineuses sur vos oreilles. Les barrières psychologiques à s’équiper sautent, aidées par la miniaturisation et la meilleure discrétion des dispositifs proposés.

La cigarette électronique, tout un programme

 

Pour des motifs de santé, par peur ou pour de simples raisons financières, vous avez décidé d’arrêter de fumer, de faire cesser votre dépendance au tabac.

Vous pensez que la cigarette électronique pourrait constituer une alternative intéressante, plus saine, plus indolore. Vous voudriez conserver certains gestes, certains petits plaisirs du fumeur, certaines habitudes sans en subir les dangers, en écartant les risques, avec des dépenses moindres.

Avant toute chose, les pieds sur terre.

Soyons honnête, si votre souhait est d’arrêter de fumer, de supprimer toute dépendance, de faire de réelles économies, la meilleure méthode reste tout de même celle de ne pas remplacer une mauvaise habitude par une autre, sous prétexte que c’est nouveau et que votre entourage vous en dit du bien.

Mais avant de décider quelle sera la meilleure solution pour vous, prenons le temps d’analyser un peu les choses.

Arrêt de la cigarette : aperçu de la situation.

Arrêter la cigarette, tout le monde vous le dira, et si vous avez vous-même effectué des tentatives, n’est pas une chose aisée. Il faut à la fois faire face au phénomène de sevrage (nicotine, …) et perdre les habitudes, les automatismes, les associations de gestes, qui se sont petit à petit installés et sont souvent solidement ancrés.

 

Autant au bout de quelques jours, la nicotine a disparu de vos artères, autant les gestuelles que l’on s’est inventées avec le temps, sont là, bien présentes.

Nous allons donc essayer de regarder rapidement ensemble, les points positifs et ceux qui sont un peu moins enthousiasmants, pour contribuer à votre « bonne » décision.

En quoi consiste la cigarette électronique ?

Elle est constituée d’une électronique qui pour l’essentiel va assurer les fonctions :

  • Simuler une cigarette classique où l’on remplace la partie incandescente par une diode électroluminescente,
  • Brûler un liquide qui s’échauffe lorsque l’on aspire et transforme un composé de propylène glycol * ou de glycérol, de d’arômes et éventuellement de nicotine, en vapeurs. Le liquide stocké dans une cartouche doit être remplacé régulièrement

Cigarette électronique, les bénéfices, les dangers.

  • Comment on pourrait s’en douter, ce sont les liquides qui posent questions,
  • On n’a pas, et c’est normal, de retour d’expérience sur les effets potentiels des arômes ajoutés, brûlés et inhalés,
  • Les composés de propylène glycol ou de glycérol utilisés comme supports aux arômes, sont reconnus comme suspects *,
  • A priori, aucun des liquides actuellement sur le marché, ne permet de garantir un taux exact de nicotine. Il ne faut pas oublier que la nicotine est un poison avec de réels risques (voir les positions de l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé) sur le sujet. Les erreurs de dosage, de manipulation sont évidement possibles.
  • La dépendance à la nicotine est maintenue, au moins pendant un certain temps. Cela dépend en fait de l’utilisateur qui choisit ou non, de continuer à l’utiliser.
  • La nicotine est bien une drogue qui ne dit pas son nom.
  • Banalisation de l’acte de fumer, pardon de vapoter, que l’on pare de cette façon d’une soit disant absence de risques. Quelles peuvent être les influences sur les jeunes générations avec un tel argumentaire ?
  • On agit sur une partie de la dangerosité mais on ne désapprend les gestes du fumeur.
  • Odeur moins fortes pour l’entourage personnel du fumeur, plus neutre.
La cigarette électronique
La cigarette électronique
  • Certains utilisateurs indiquent un retour de leur odorat quand ils passent du tabac à la cigarette électronique.
  • Moins cher que la cigarette, en particulier pour les gros fumeurs, une certaine dépense demeure. Il est d’ailleurs à parier que devant les pertes d’entrée de taxes, nous gouvernants penseront à redresser la situation d’une manière ou d’une autre.
  • Elle permet de faire l’économie de quelque 4000 substances toxiques libérées par la combustion du tabac,
  • Pas de monoxyde de carbone ni de goudrons
  • Autre inconnue, la proportion de “vapoteurs” qui arrêtent de fumer totalement et surtout définitivement. Certaines études auraient été menées mais on peut légitimement s’interroger sur la validité des données communiquées. Les enjeux financiers sont bien trop importants…

Conclusion :

Quelques unes des réponses sont posées et c’est à vous de peser le pour et le contre, de vous déterminer.

Car c’est une décision qui ne s’appuie par uniquement sur des bases rationnelles et l’expérience, le vécu de chacun contribue avec force à orienter les choix.

 

* Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ne recommande pas la consommation de ces produits.

Argile verte : des bienfaits beauté à profusion

Qu’est-ce que l’argile verte ?

 

L’argile verte présente d’innombrables vertues pour l’organisme.

D’ailleurs, les animaux l’ont bien compris : souvent, certains d’entre eux vont se plonger dans des flaques de boue d’argile pour soigner leur plaie.

Depuis plusieurs siècles, l’argile verte est utilisée à des fins médicinales.

 

Où trouver de l’argile verte ?

 

argile-verte
Qu’est-ce que l’argile verte et où la trouver ?

Elle se trouve dans les pharmacies ou en magasins spécialisés comme les boutiques diététiques ou les magasins bio.

Soit elle est disponible,sèche à préparer soi-même, soit elle est prête à l’emploi bien souvent en tube.

Bien entendu, il est préférable de la préparer soi-même.

 

Les bienfaits de l’argile verte

 

L’argile verte est reconnue depuis longtemps pour ses effets apaisants sur les douleurs et les courbatures. Mais ce n’est pas tout : elle est également utilisée en tant que produit de beauté. Que ce soit pour enlever des boutons sur le visage ou le corps, entretenir la peau ou les cheveux, renforcer la blancheur des dents.

 

Cataplasmes d’argile

 

Après l’avoir versé dans un bol, diluer l’argile sèche dans de l’eau minérale.

Ensuite, faites la reposer environ une heure, le tout protégé par un torchon.

À ce mélange ajoutez-y de l’argile verte en quantité raisonnable à l’aide d’une spatule.

Ce cataplasme peut-être placé dans un linge en fibres naturelles dans une feuille de chou. L’épaisseur ainsi constituée doit mesurer entre 1 et 2 centimètres.

 

Comment conserver l’argile verte ?

L’argile verte ne se périme pas : elle se conserve bien. Pour la revitaliser, il convient de la placer à l’air et au soleil.

 

Les différentes recherches associées à l’argile verte

Argile verte cheveux, acné, à boire, tendinite, cattier, illite, en poudre, visage, montmorillonite, cheveux, acné, à boire, tendinite, cattier, illite, en poudre, visage, montmorillonite, peau, acné, argiletz, arthrose, aroma zone, achat, à boire, amazon, aquarium, auchan, anus, bouton, bio, bienfaits, buvable, bébé, bio a boire, brulure, bain, bentonite, blanche, cheveux, cattier, concassée, carrefour, cheveux colorés, cataplasme, composition, cicatrice, chevaux, contre les boutons, dents, diarrhée, dans les cheveux, digestion, du velay, danger, date de péremption, déchirure musculaire, douleurs musculaires, donne des boutons, en poudre, et tendinite, eczema, et arthrose, entorse, et lait de coco, en pharmacie, et cheveux, en gélules, et constipation, femme enceinte, flore intestinale, fibrome, floressance avis, flatulences, fait elle maigrir, fine, foie, froide, fissure anale, genou, gastro, grossesse, gelule, grande surface, granulée, genou gonflé, genoux, gorge, gencive, hemoroide, huile essentielle, hernie discale, herpes, hygroma, hémorroides, henne, haleine, hallux valgus, huile d'olive, illite, interne, inflammation, intermarché, ingestion, illite surfine, illite composition, illite argiletz, islam, illite ou montmorillonite, juvaflorine, juvaflorine cheveux, jambes, jardin, juvamine, jaune, jardiland, jus de citron, rose jaune, a jeun, kyste, kyste pilonidale, kyste synovial, kine, kyste sébacé, kyste ovarien, kart, kyste graisseux, kyste visage, kela, lovea, laino, lait de coco, laino surfine, leclerc, lovea cheveux, lipome, lumbago, lombalgie, lovea nature, montmorillonite, masque, microkyste, menthe poivrée, montmorillonite à boire, mode d'emploi, minecraft, masque cheveux, menthol, mastite, naturalia, nez, nodule thyroide, nuit, nettoyage intestinal, naturelle, nerf sciatique, nourrisson, nettoyage foie, ne pas avaler, ou acheter, ou blanche, ou rose, oedeme, ongles, origine, oesophagite, otite, odeur, ou blanche pour l'acné, peau, poudre, pour tendinite, prix, point noir, pour cheveux, pharmacie, pour chevaux, pharmacie prix, pas cher, québec, qui guerit, quel type de peau, qui pique, qui brule, quotidiennement, quelle marque, a quoi sert elle, pour quelle type de peau, masque  quotidien, rosacée, rose blanche, rougeur, recette, remede, rgo, regime, regles, rch, reaction, surfine, sur cheveux, sur bouton, sur tendinite, sur la peau, surfine laino, shampoing sec, sur croute, sur le corps, supermarché, tendinite, tendinite talon, toute la nuit, tous les jours, tube, tendinite poignet, tendinite épaule, thyroide, taches brunes, tendon, ultra ventilée, utilisation, usage interne, ultra ventilée cattier, utilisation cataplasme, ultra ventilée argiletz à boire, ultra ventilée a boire, ulcère, utilisation cheveux, utilisation santé, visage, verrue, vergeture, vertus, ventre, vaccin, vente, varicelle, vulve, vermifuge, wikipedia, weleda masque,  wikipedia, en wolof, yves rocher, yeux, youtube, masque  yaourt, pour yeux, poche sous yeux, contour des yeux, sous les yeux, zona, zinc, aroma zone, aroma zone avis
 masque  aroma zone, glinka zielona