Archives pour la catégorie Societe

Maïtena Biraben : dérapage pro-FN dans le Grand Journal ?

lors de l’interview de l’avocat Eric Dupond-Moretti, la présentatrice du Grand journal de Canal+ Maïtena Biraben a tenu des propos très étonnants pour certains.
Ainsi elle a cité par deux fois la notion de « discours de vérité » du parti de Madame Le Pen.

Pour être précis, elle a déclaré que les Français se reconnaissaient dans le « discours du vérité » du FN, « premier parti de France ».

Une polémique inutile ?

Pour l’avocat interviewé, la polémique n’a pas lieu d’être. Selon lui, elle mentionnait la phrase de Laurent Fabius datant des années 80 : « le Front National pose les bonnes questions mais apporte de mauvaises réponses ». l’avocat s’est agacé contre la tendance à monter des polémiques et à cadenasser le langage.

Il n’empêche, cela vient fragiliser un peu plus la situation de la présentatrice qui depuis son arrivée dans l’émission a fait chuter l’audience du programme de 30 % par rapport au score de l’année précédente.

Réaction de Philippe Gildas, ancien présentateur du programme

Interviewé par BFMTV, il n’en revient pas et n’aurait selon lui “jamais fait une connerie comme ça”.

Les propos en vidéos

Maïtena Biraben a-t-elle dérapé hier soir au “Grand Journal” de Canal Plus ? (à partir de 18 minutes)

Interview de Philippe Gildas

Mouvement de foule à la Mecque : plus de 700 morts

Selon un premier bilan dressé à la mi-journée, au moins 717 fidèles seraient morts, et l’on dénombre 863 blessés. cette catastrophe s’est déroulée ce jeudi à la Mecque.


Il s’agit du drame le plus lourd depuis 25 ans au cours du Hadjj, grand pèlerinage des musulmans en Arabie Saoudite qui a lieu tous les ans.

Drame à la Mecque

Ce drame s’est donc passé le jour de la séparation de la fête du sacrifice appelée Aïd-al-Adha. Traditionnellement à cette date, les musulmans doivent immoler un mouton.  A l’échelle de l’événement, il s’agit là du jour le plus dangereux de cette période par rapport à la concentration des sacrifices rituels dans la même zone.

A Mina, à quelques kilomètres du centre de la Mecque se trouvent plusieurs milliers de tentes abritant les pèlerins.

Le drame s’est produit au moment du rituel dit de la lapidation de Satan. Concrètement, les pèlerins sont invités à jeter des cailloux sur 3 stèles de taille différente symbolisant le diable.

D’après un responsable, la catastrophe a été provoquée par un mouvement de foule, entre de flux de pèlerins venant en sens opposé. Le drame s’est produit sur une voie bitumée, là où les milliers de tentes blanches accueillent des pèlerins.

Les autorités des pays ont bien sûr fermer l’accès au lieu du drame.

Les victimes sont de toutes nationalités, si et on ignore pour l’instant si des Français ont péri dans ce drame.

Pour tenter de porter secours, plus de 200 ambulances et 4000 secouristes sont sur place. Des hélicoptères et 4 hôpitaux ont été réquisitionnés.

Ce drame intervient quelques jours après la chute d’une rue sur une mosquée de la ville faisant plus d’une centaine de morts.

En 2006, 364 pèlerins avaient succombé suite à une bousculade à Mina.

Vidéo : images du drame et des secours

Elections en Ukraine : à Donetsk, une organisation du scrutin difficile à mettre en plaace

Des élections présidentielles prévues dimanche

Le gouvernement de Kiev souhaite organiser un scrutin sur l’ensemble du pays, de sorte que tous les Ukrainiens puissent voter à la présidentielle, dimanche, y compris dans les zones tenues par les séparatistes.
Or, les pro-russes perturbent les préparatifs.

Elections en Ukraine : à Donetsk, l’impossible organisation du scrutin


Elections en Ukraine : à Donetsk, l'impossible… par francetvinfo

Des Femen perturbent un salon musulman

À Pontoise dans le Val-d’Oise avait lieu un salon consacré à la femme musulmane. Deux Femen ont alors fait irruption sur scène en prononçant des slogans puis se sont fait jeter puis frappés à coups de pieds par une quinzaine d’hommes.
Ces deux jeunes femmes de 25 ans et 31 ans sont originaires d’Algérie et de Tunisie.
Sur la scène, deux imams parlaient de thèmes du type « faut-il battre sa femme ou non ? ».
Torse nue, elles montraient des slogans dessinés « Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète »


Des Femen font irruption dans un salon musulman par Linsolitetv