Archives pour la catégorie Societe

La cigarette électronique, tout un programme

 

Pour des motifs de santé, par peur ou pour de simples raisons financières, vous avez décidé d’arrêter de fumer, de faire cesser votre dépendance au tabac.

Vous pensez que la cigarette électronique pourrait constituer une alternative intéressante, plus saine, plus indolore. Vous voudriez conserver certains gestes, certains petits plaisirs du fumeur, certaines habitudes sans en subir les dangers, en écartant les risques, avec des dépenses moindres.

Avant toute chose, les pieds sur terre.

Soyons honnête, si votre souhait est d’arrêter de fumer, de supprimer toute dépendance, de faire de réelles économies, la meilleure méthode reste tout de même celle de ne pas remplacer une mauvaise habitude par une autre, sous prétexte que c’est nouveau et que votre entourage vous en dit du bien.

Mais avant de décider quelle sera la meilleure solution pour vous, prenons le temps d’analyser un peu les choses.

Arrêt de la cigarette : aperçu de la situation.

Arrêter la cigarette, tout le monde vous le dira, et si vous avez vous-même effectué des tentatives, n’est pas une chose aisée. Il faut à la fois faire face au phénomène de sevrage (nicotine, …) et perdre les habitudes, les automatismes, les associations de gestes, qui se sont petit à petit installés et sont souvent solidement ancrés.

 

Autant au bout de quelques jours, la nicotine a disparu de vos artères, autant les gestuelles que l’on s’est inventées avec le temps, sont là, bien présentes.

Nous allons donc essayer de regarder rapidement ensemble, les points positifs et ceux qui sont un peu moins enthousiasmants, pour contribuer à votre « bonne » décision.

En quoi consiste la cigarette électronique ?

Elle est constituée d’une électronique qui pour l’essentiel va assurer les fonctions :

  • Simuler une cigarette classique où l’on remplace la partie incandescente par une diode électroluminescente,
  • Brûler un liquide qui s’échauffe lorsque l’on aspire et transforme un composé de propylène glycol * ou de glycérol, de d’arômes et éventuellement de nicotine, en vapeurs. Le liquide stocké dans une cartouche doit être remplacé régulièrement

Cigarette électronique, les bénéfices, les dangers.

  • Comment on pourrait s’en douter, ce sont les liquides qui posent questions,
  • On n’a pas, et c’est normal, de retour d’expérience sur les effets potentiels des arômes ajoutés, brûlés et inhalés,
  • Les composés de propylène glycol ou de glycérol utilisés comme supports aux arômes, sont reconnus comme suspects *,
  • A priori, aucun des liquides actuellement sur le marché, ne permet de garantir un taux exact de nicotine. Il ne faut pas oublier que la nicotine est un poison avec de réels risques (voir les positions de l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé) sur le sujet. Les erreurs de dosage, de manipulation sont évidement possibles.
  • La dépendance à la nicotine est maintenue, au moins pendant un certain temps. Cela dépend en fait de l’utilisateur qui choisit ou non, de continuer à l’utiliser.
  • La nicotine est bien une drogue qui ne dit pas son nom.
  • Banalisation de l’acte de fumer, pardon de vapoter, que l’on pare de cette façon d’une soit disant absence de risques. Quelles peuvent être les influences sur les jeunes générations avec un tel argumentaire ?
  • On agit sur une partie de la dangerosité mais on ne désapprend les gestes du fumeur.
  • Odeur moins fortes pour l’entourage personnel du fumeur, plus neutre.
La cigarette électronique
La cigarette électronique
  • Certains utilisateurs indiquent un retour de leur odorat quand ils passent du tabac à la cigarette électronique.
  • Moins cher que la cigarette, en particulier pour les gros fumeurs, une certaine dépense demeure. Il est d’ailleurs à parier que devant les pertes d’entrée de taxes, nous gouvernants penseront à redresser la situation d’une manière ou d’une autre.
  • Elle permet de faire l’économie de quelque 4000 substances toxiques libérées par la combustion du tabac,
  • Pas de monoxyde de carbone ni de goudrons
  • Autre inconnue, la proportion de “vapoteurs” qui arrêtent de fumer totalement et surtout définitivement. Certaines études auraient été menées mais on peut légitimement s’interroger sur la validité des données communiquées. Les enjeux financiers sont bien trop importants…

Conclusion :

Quelques unes des réponses sont posées et c’est à vous de peser le pour et le contre, de vous déterminer.

Car c’est une décision qui ne s’appuie par uniquement sur des bases rationnelles et l’expérience, le vécu de chacun contribue avec force à orienter les choix.

 

* Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ne recommande pas la consommation de ces produits.

Nez qui coule

Nez qui coule : comment s’en débarrasser ?

Vous pouvez avoir le nez qui coule ponctuellement, voire régulièrement.

Plusieurs questions se posent alors. Comment arrêter le nez de couler ? Est-ce grave ?

Est-ce grave d’avoir le nez qui coule ?

Si vous constatez des symptômes associés tels qu’une fièvre, un mal de gorge, une toux ou alors que votre nez coule régulièrement, il ne faut pas hésiter à aller voir un médecin.

Recherches associées au nez qui coule

nez qui coule tout le temps, remede nez qui coule, nez qui coule allergie, nez qui coule homeopathie, nez qui coule jaune, nez qui coule enfant, nez qui saigne

Nez qui coule que faire : méthode nettoyage

  1. Faites pression sur votre nez au moins 10 fois au coin de celui-ci. A chaque pression, fermez la narine. Cela peut décongestionner les sinus et vous soulager des maux de tête.
  2. Massez également 10 fois la zone présente entre le nez et l’angle de l’oeil, des 2 côtés du visage.
  3. Idem, massez le lobe de votre oreille, des 2 côtés.
  4. Ensuite, idéalement, lavez à l’eau salée vos voies nasales. Cela fera sortir le mucus et les autres déchets. Tout produit destiné au lavage nasal est également envisageable.
  5. Enfin, mouchez-vous à fond pour faire sortir tout le mucus accumulé. Doucement et sans exagéré, faites-le avec un mouchoir doux évitant toute irritation. Pour terminer, appliquez-vous une compresse chaude, un spport mouillé à l’eau chaude, sur le visage, ce qui permettra de soulager la pression exercée.

Nez qui coule que faire : méthode de la boule de mouchoir.

En coupant un mouchoir en deux, prenez l’un des deux morceaux pour en faire une petite boule, correspondant à la taille de la narine. Insérez-la avec délicatesse dans la narine. Faites-le pour les 2 narines.

Cela permettra d’absorber le fluide en excès. Vous pouvez alors respirer comme d’habitude ou par la bouche si vous n’avez pas assez d’air.

Nez qui coule que faire : méthode du décongestionnant

Un décongestionnant nasal de pharmacie ou de grande surface au menthol peut soulager votre nez, qu’il soir encombré ou qui coule.

Comment cela s’applique ? En frottant une petite quantité sous votre nez ou sur la poitrine pour du Vicks Vaporub. Par grandes inspirations, le nez qui coule ne devrait être plus qu’un souvenir.

Nez qui coule que faire : pensez aux causes annexes

Les raisons d’un nez qui coule peuvent être multiples. Grippe, rhume, allergie.. toute infection bactérienne ou virale nécessite un traitement médical. Avec du repos et en buvant beaucoup, les rhumes passent d’eux-mêmes.

Des allergies aux animaux, pollen, acariens peuvent en être à l’origine. Réduisez ou éliminez tout contact avec des animaux, plantes, faites le ménage à fond.

AP Formation : des formations informatiques diplomantes

Depuis plusieurs mois consécutifs, le niveau de chômage s’est vue augmenter dans la région de Toulouse comme un peu partout dans l’ hexagone. Malheureusement les moins épargnés sont souvent les femmes, les hommes qui ont le moins de qualification, les moins diplômés.

En partant de ce principe, le centre de formation professionnelle AP Formation met à disposition de ces publics un schéma de formation professionnelle dans le domaine des nouvelles technologies.

Il y a un double intérêt à ceci. La formation permet de déboucher sur des postes demandé sur le marché du travail, comme c’est le cas pour le poste d’administrateur réseaux.
De plus, dans le cadre d’un changement de métier ou d’une spécialisation, le chercheur d’emploi bénéficiera d’un apprentissage gratuit  financé à l’aide d’une subvention de la région.

Cet apprentissage permet d’obtenir le grade de technicien qui certifie votre capacité à maintenir, installer et configurer les réseaux. Le programme se déroule sur 400 heures théoriques ainsi que sur 200h pour la pratique.
Pour être admissible pour ce cursus, il faut se prévaloir d’un niveau baccalauréat jusqu’à Bac 2.

Déposer un dossier d’inscription à AP Formation

Formation professionnelle APFORMATIONLogo APFORMATION

La prochaine période de formation s’étalera du mois d’octobre 2012 au mois de février 2013.
Les dossiers d’inscription sont à retirer sur le lieu de formation ou par téléphone.
Les places étant restreintes, il est préconisé de s’enregistrer le plus tôt possible pour les personnes intéressées.

Qu’est ce que le centre de formation AP FORMATION ?

APFORMATION est un centre de formation pour adultes se spécialisant dans les nouvelles technologies, localisé à Toulouse. Cela fait treize ans que l’offre d’apprentissage s’adresse aux salariés voulant s’orienter principalement vers les logiciels mais également à l’ensemble des hommes et femmes qui sont en recherche d’emploi ou alors qui veulent changer de postes.
Les formations professionnelles offerts concernent soit des périodes brèves pour maîtriser ou se spécialiser sur un logiciel ou bien un domaine très spécifique, soit des périodes plus longues pour obtenir un diplôme ou alors des VAE afin de valider son expérience.

En savoir plus

http://apformation.net