L’homme-machine d’Elon Musk est plus proche qu’on ne le penser

Pour ceux qui ne connaisse pas l’ouvrage « Neuromancien » court lire de science-fiction de William Gibson publié en 1984 et est connu pour avoir lancé le mouvement Cyberpunk. Si vous croyez que ce mouvement consiste à avoir des piercings, vous êtes totalement à l’ouest.

À cette époque du Neuromancienn du cyberpunk et de l’humanisme, les puces qu’on se met dans le cerveau pour communiqué avec le Matrice…

Évidemment, Elon Musk n’est pas encore arrivais à ce stade, mais le gérant de SpaceX, de Tesla et de Neuralink, société spécialisée dan les neuro-technologies fondées en 2016, envisages la sortie d’une interface d’homme-machine neuronale dans une décennie environs, dans le but d’améliorer considérablement les capacités cognitives humaines.

Cette interface serait sous forme « d’une puce avec plein de fils minuscules » qui serait placée dans notre cerveau chirurgicalement.

Tout le monde sait que Elon Musk est un adepte des annonces-chocs afin de faire sensation. Mais avec Tesla ou SpaceX, il a donné la preuve qu’il été sur un projet sérieux.  On ne sera peut-être pas sur Mars en 2025, mais avec le milliardaire ambitieux que compte la terre, tout est possible. Et si on ne va pas sur Mars, Elon Musk aura ravivé la flamme des conquêtes spatiale.

Il n’y a pas de doute que cette annonce va donner un coup de fouet de plus à un marché en pleine effervescence et qui a connu de fortes évolutions ces dernières années. Ce projet a pour but de lier la pensée humaine et l’intelligence artificielle pour optimiser les interactions pour qu’elles soient immédiates. Mais ces interfaces pourraient aussi, aider l’humanité à éviter les pertes mémoires et à faciliter le maniement des équipements bioniques chez les gens qui ont la moelle épinière endommagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.