Une IA spécialisée qui monte en compétence toute seule

Les nombres sont maintenant reconnus avec une sensibilité très humaine par les IA , car une IA spécialisée dans la reconnaissance des images s’est elle-même optimisée…

L’IA est un nom très mal choisi, car l’IA est beaucoup plus artificielle qu’intelligente. L’appellation est très vite devenue marketing et désigne maintenant l’intégration d’algorithmes de Machine Learning dans nos différents objets connectés, applications et services. Ces algorithmes ont pour but de rendre les « machines » capables de reconnaitre les « choses ».

Plus simplement, ces algorithmes imitent les réseaux de neurones que l’on pourrait retrouver chez un humain et pour obtenir ces réseaux de neurone virtuel on les configure en leur injectant des millions d’images afin de les rendre capables de reconnaitre ce qu’on veut qu’ils reconnaissent : comme des situations à risques, des signes de cancer, des fleurs, des visages, etc.

Grâce à leur configuration, ces IA sont spécialisées dans le domaine pour lequel elles sont configurées. De ce fait leurs algorithmes sont construits dans cette idée.

Mais on ne peut pas considérer quelles constitue une « intelligence » au sens global où on l’entend, c’est-à-dire semblable à celle des humais. C’est la conclusion, sur laquelle l’ensemble des professionnels du secteur s’est mis d’accord.

Numérosité ?

La revue scientifique « Science Advances » a publié un article sur la découverte de 3 chercheurs en IA. Cette découverte prouve qu’un réseau de neurones HCNN (Hierarchical Convolutional), configurer à la reconnaissance des objets dans une image, avait la capacité d’améliorer par elle-même sa sensibilité aux nombres.

Dans la nature, les êtres vivants, les animaux comme les humains, peuvent instinctivement voir combien d’objets il y a dans une image sans avoir à les compter, juste en la regardant.

Un humain peut déterminer en un simple coup d’œil cinq pommes, cinq bouilloires, cinq personnes, cinq livres ou le chiffre 5 que toutes ces images ont une caractéristique en commune : cette caractéristique est le concept abstrait de « cinq ».

Jusqu’à maintenant, les IA été apte à reconnaître les objets et quelquefois elle pouvait les comptaient comme quand on compte sur nos doigts. Mais chez les êtres vivants, la manière de faire est différente, car ils savent instinctivement quelle est la quantité de quelque chose. Plus clairement, les animaux et les humains on avec le temps appris le sens de la numérosité les rendant capables d’anticiper instantanément les situations à risques (afin d’évaluer la dangerosité d’un groupe) ou une opportunité (pour évaluer l’accessibilité de sa cible).

Un réseau neuronal est-il capable d’acquérir un sens ?

Les chercheurs prouvent qu’un réseau « deep neural » HCNN configurer afin de reconnaitre des objets visuels est aussi apte à acquérir un tel sens de la numérosité. Ils ont remarqué que les unités spécifiques dans les réseaux neuronaux se sont tout d’un coup « configurées » pour abstraire la notion de nombre. Quelques unités ont même décrété qu’elles « préférer » les petits nombres. Les chercheurs décrivent dans leur article que les réseaux neuronaux ont développé un sens de la numérosité incroyablement proche de celle des êtres humains.

Une telle découverte rend possible une meilleure compréhension du cerveau tout en soulignant l’importance de l’expérience visuelle (et de son apprentissage) dans l’organisation des pensées et de la capacité à abstraire des concepts. Ces recherches dévoilent en même temps que les réseaux HCNN sont de plus en plus proches des processus des cerveaux humains et peuvent par conséquent développer des « sens ».

Bien entendu, les humanoïdes de sont pour tout de suite. Il reste encore bien d’autre univers à explorer en dehors de celui de la numérosité, comme en particulier celui des émotions, avant que les réseaux neuronaux aient l’intelligence des personnages de nos films de science-fiction favoris. Mais cette étude prouve bien que n’aux recherches actuelles nous emmène vers le jour où l’IA ressemblera plus à de l’intelligence qu’à une forma artificiel d’intelligence…

Sources: Number detectors spontaneously emerge in a deep neural network designed for visual object recognition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.